ombre d'une famille

 

L'ambition du dispositif d'observation sociale du Nord-Pas-de-Calais est de valoriser les initiatives existantes en matière d’observation au niveau national, et surtout au niveau régional, et compléter en fonction des moyens dont il dispose et des contributions apportées par l’une ou l’autre des institutions.

 

Les dispositifs d'observation existants :

Citons, en premier lieu, l’existence d’observatoires nationaux :

- l’Observatoire social de la petite enfance animé par la CNAF en partenariat avec la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, l’INSEE, le Ministère de l’Education nationale et la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole (CCMSA);

- l’Observatoire national de l’enfance en danger (ONED) créé avec la loi du 2 janvier 2004 a pour mission de «mieux connaître le champ de l'enfance en danger pour mieux prévenir et mieux traiter ».

 

En second lieu, il existe des observatoires au niveau régional :

- la Commission Départementale de l’Accueil des Jeunes Enfants(CDAJE) est une instance de réflexion, de conseil, de proposition, d’appui et de suivi pour les institutions et les organismes qui interviennent dans le domaine de l’accueil des jeunes enfants (cf. décret du 3 mai 2002). Son rôle est d’apporter une cohérence dans les politiques départementales.

Des CDAJE ont été créées dans le Nord et Pas-de-Calais. Chacune d’elles a mis en place un groupe de travail « Observatoire » afin d’améliorer la connaissance en matière d’accueil des jeunes enfants. Les travaux de la CDAJE du Nord ont fait l’objet d’une première  publication

- un Observatoire de la maltraitance pour les Départements du Nord et du Pas-de-Calais. Dans le Nord, un des groupes de travail a mené, en 2005, une étude épidémiologique autour de l'enfance en danger.